homme
Polish (Poland)French (Fr)English (United Kingdom)
Présentation
Les apparitions
Liturgie
Informations
Actualités de Kibeho
Communautés
Perspectives d’avenir
Galerie de photos
Galerie de video
Contacts et adresses
Calendrier

Eléments du message de Kibeho


 

Parmi les faits qui devraient servir de support à la crédibilité des apparitions de Kibeho, un des plus importants est sans aucun doute la teneur des «dialogues » des voyants, la qualité du message.

 

 

Certes les apparitions de Kibeho ont été nombreuses, et leur durée dans le temps très longue ; mais les éléments constitutifs du message de Kibeho ont été livrés au cours des deux premières années des apparitions, c’est-à-dire avant la fin de l’année 1983. Au-delà de cette date, plus rien d’original, mais plutôt des redites ou des tentatives de récapitulation. La Vierge communique à ses voyantes des messages distincts, mais pas opposés ; on y discerne facilement de nombreux points communs. Nous nous limiterons ici à un bref aperçu. En gros, sans devoir transcrire les paroles de chacune des voyantes, le message de Kibeho pourrait se ramener aux thèmes suivants :

 

1° Un urgent appel au repentir et à la conversion des cœurs : « Repentez-vous, repentez-vous, repentez-vous » ! « Convertissez-vous quand il en est encore temps ».

 

2° Un diagnostic de l’état moral du monde : « Le monde se porte très mal » (« Ngo isi imeze nabi cyane »). « Le monde court à sa perte, il risque de tomber dans un gouffre («Ngo isi igiye kugwa mu rwobo »), c’est-à-dire « être plongé dans des malheurs innombrables et incessants ». Le monde est en rébellion contre Dieu, (ubu isi yarigometse), trop de péchés s’y commettent. Il n’y a pas d’amour ni de paix ». « Si vous ne vous repentez pas et ne convertissez pas vos cœurs, vous allez tous tomber dans un gouffre ».

 

3° La profonde tristesse de la Vierge : Les voyantes disent avoir été fort surprises de la voir pleurer le 15 août 1982. La Mère du Verbe est fort affligée à cause de l’incrédulité et de l’impénitence des hommes. Elle se plaint de notre mauvaise conduite, caractérisée par une dissolution des mœurs, des dissensions, une complaisance dans le mal, une désobéissance continuelle aux commandements de Dieu.

 

4° « La foi et l’incroyance viendront sans qu’on s’en aperçoive ». (Ngo ukwemera n’ubuhakanyi bizaza mu mayeri). C’est une des paroles mystérieuses dites plus d’une fois par la Vierge à Alphonsine dans les débuts des apparitions, avec demande de la répéter aux hommes.

 

5° La souffrance salvifique : Ce thème est un des plus importants dans l’histoire des apparitions de Kibeho. Surtout chez Nathalie Mukamazimpaka. Pour un chrétien, la souffrance, par ailleurs inévitable dans la vie d’ici – bas, est un chemin obligé pour parvenir à la gloire céleste. La Vierge a dit à ses voyantes, notamment à Nathalie le 15 mai 1982 : « Personne n’arrive au ciel sans souffrir ». Ou encore : « L’enfant de Marie ne se sépare pas de la souffrance ». Mais la souffrance est aussi un moyen d’expier pour le péché du monde et de participer aux souffrances de Jésus et de Marie pour le salut du monde. Les voyants ont été invités à vivre ce message d’une façon concrète, à accepter la souffrance dans la foi et la dans joie, à se mortifier (« kwibabaza ») et à renoncer aux plaisirs (kwigomwa) pour la conversion du monde. Kibeho est ainsi un rappel de la place de la croix dans la vie du chrétien et de l’Eglise.

 

6° Priez sans cesse et sans hypocrisie : Les hommes ne prient pas ; et même parmi ceux qui prient, beaucoup ne prient pas comme il faut. La Vierge demande aux voyantes de prier beaucoup pour le monde, apprendre aux autres à prier, et prier à la place de ceux qui ne prient pas. La Vierge nous demande de mettre plus de zèle à prier, et à prier sans hypocrisie.

 

7° Dévotion envers Marie, concrétisée notamment par une récitation régulière et sincère du chapelet.

 

8° Le Chapelet des Douleurs de la Vierge Marie : La voyante Marie Claire Mukangango dit avoir reçu des révélations à ce sujet. La Vierge aime ce chapelet. Connu autrefois, celui-ci était tombé dans l’oubli. Notre-Dame de Kibeho désire qu’il soit remis en honneur et répandu dans l’Eglise. Mais le Chapelet des Douleurs ne supplante pas le Saint Rosaire.

 

9° La Vierge désire qu’on lui construise une chapelle en souvenir de son apparition à Kibeho. Ce thème remonte à l’apparition du 16 janvier 1982 à Alphonsine et revient à plusieurs reprises au cours de cette année-là, surtout chez Nathalie avec de nouveaux développements.

 

10° Priez sans relâche pour l’Eglise, car de grandes tribulations l’attendent dans les temps qui viennent. Ainsi disait la Vierge à Alphonsine, le 15 août 1983, et puis le 28 novembre 1983.